Passer au contenu

/ Laboratoire d'innovation

Je donne

Rechercher

Réalisations et retombées du projet Comprendre pour créer, créer pour comprendre

École d’été intersectorielle de l’UdeM pour les profs et par les profs

L’école d’été de l’UdeM pour les profs et par les profs se veut un lieu de rencontres improbables où les professeur.e.s sont invité.e.s à se familiariser avec les méthodes de collègues d’autres disciplines dans le cadre d’ateliers pour ainsi enrichir leur propre savoir-faire et mieux innover. Une 1re édition s’est tenue en juin 2019 sur les méthodes de création et de cocréation en recherche.

Chaires McConnell-Université de Montréal

Les chaires McConnell-Université de Montréal en recherche-création et en mobilisation des connaissances ont été créées pour une durée de quatre ans (2019-2023), grâce au soutien financier de la Fondation McConnell, dans le but d’assurer les efforts interdisciplinaires et interfacultaires dans des secteurs très dynamiques à l’université.

MYRIAGONE - Chaire McConnell-Université de Montréal en mobilisation des connaissances jeunesse

Autour de la thématique de la mobilisation des connaissances en contexte jeunesse, la Chaire Myriagone rassemble les efforts intégrés et multidisciplinaires de cinq cotitulaires : Isabelle Archambault (Psychoéducation, FAS), Nancy Beauregard (Relations industrielles, FAS), Véronique Dupéré (Psychoéducation, FAS), Sarah Fraser (Psychoéducation, FAS) et Katherine Frohlich (Médecine sociale et préventive, ESPUM). Les principes de cette Chaire sont de promouvoir le développement positif des jeunes et l’équité des moyens pour les appuyer et de soutenir l’action interdisciplinaire et intersectorielle visant à cocréer des connaissances avec les jeunes et des partenaires organisationnels, et ce, à travers un processus de co-apprentissage célébrant la diversité des expériences et des savoirs de tous.


Chaire McConnell-Université de Montréal en recherche-création sur les récits du don de la vie en contexte de soins

Cette Chaire en recherche-création sur les récits du don et de la vie en contexte de soins vise à développer une relation de confiance durable entre patient.e.s et praticien.ne.s de la santé en les invitant à produire des récits qui témoignent de leurs expériences de la greffe et du don d’organes. Elle croise la médecine et la littérature grâce aux expertises des trois cotitulaires : Marie-Chantal Fortin (Médecine, FACMED et CHUM), Simon Harel (Littératures et langues du monde, FAS) et Catherine Mavrikakis (Littératures de langue française, FAS).


Chaire McConnell-Université de Montréal sur la réappropriation de la maternité : libérer la parole et le corps des femmes

Par le biais de résidences d’artistes, d’expositions et de rencontres de recherche-création interdisciplinaires, cette Chaire s’intéresse à la problématique contemporaine des violences obstétricales dans un contexte plus général de violences faites aux femmes ainsi qu’à la réappropriation de la maternité. Elle souhaite apporter un regard original sur les enjeux médicaux et éthiques liés à la reproduction et la maternité, incluant les étapes de la procréation, de la grossesse, de l’accouchement et de l’allaitement. Elle est sous la responsabilité de Marie-Marthe Cousineau (Criminologie, FAS), François-Joseph Lapointe (Sciences biologiques, FAS) et Vardit Ravitsky (Médecine sociale et préventive, ESPUM).

Inven_T - Centre d'innovation technosociale

Inauguré le 4 novembre 2019, Inven_T est un catalyseur de projets en innovation technosociale où travaillent en cocréation chercheurs et chercheuses et partenaires des milieux des affaires, institutionnel, communautaire, culturel et de la société civile. Le Centre a pour mission d’appuyer la réalisation des projets et leur appropriation par les milieux preneurs de façon à accélérer l’activité entrepreneuriale et apporter des solutions créatives à des problématiques sociales.

Place aux Premiers Peuples

Cette initiative a été mise en place en 2018 pour répondre à l’appel à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Elle a été rendue possible grâce au travail d’un comité formé de membres allochtones et autochtones de l’UdeM et de partenaires externes. Elle est venue fédérer les nombreuses initiatives déjà en cours à l’Université et a permis, entre autres, l’élaboration de valeurs fondatrices, de grands principes et de champs d’action qui ont mené au plan d’action Place aux Premiers Peuples 2020-2023 et l’embauche d’une conseillère aux relations avec les Premiers Peuples rattachée aujourd’hui au Secrétariat général dans le chantier Équité, diversité et inclusion.

Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l'IA

Le 3 novembre 2017, l’Université de Montréal lançait les travaux de coconstruction de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle par un processus de délibération citoyenne.

La Déclaration de Montréal est une œuvre collective dont l’objectif est de mettre le développement de l’IA au service du bien-être de tout un chacun et d’orienter le changement social en élaborant des recommandations ayant une forte légitimité démocratique.